La viande sans soucis même si le mercure grimpe

Il fait beau, il fait chaud: à nous les délices du barbecue !
Saucisses, merguez, chipolatas et autres joyeusetés… un plaisir à partager sans limite à condition de garder non seulement la tête mais aussi la viande froide.

La chaine du froid

Alors que le mercure grimpe, et que les envies d’une grillade estivale sont au rendez-vous, il est primordial de respecter la chaîne du froid.

Voici donc l’occasion de vous rappeler quelques précautions à prendre afin de vous régaler avec notre large assortiment pour barbecue… en toute sécurité.

C’est en effet dans ces périodes qu’il est plus que jamais indispensable de respecter la chaîne du froid.

Il est bon de rappeler quelles sont les précautions à prendre pour la viande mais aussi pour les autres aliments tels que les produits laitiers. Maintenir la viande à une température basse permettra de conserver ses qualités sanitaires.

En effet, nous vivons dans un monde peuplé d’être microscopiques (bactéries, levures, champignons) qui sont naturellement présents dans notre milieu de vie.

Nos souris d’ordinateur, nos smartphones, nos plans de travail, notre peau, les aliments, et bien d’autres choses encore comptent à leur surface un certain nombre de ces êtres microscopiques.

Lorsque ceux-ci se retrouvent à la surface de denrées alimentaires comme la viande, pour eux aussi, c’est la fiesta: voilà un garde-manger de premier choix à profusion.

Sauf qu’il est possible de maintenir ces petits êtres dans un état de latence grâce aux températures fraîches. Ils ont en effet besoin de température plus clémente afin de fonctionner à plein régime.

Si la haute température d’une cuisson les tue, la température clémente d’une cuisine, chaude d’une terrasse ou surchauffée d’une voiture représentent pour eux des conditions de vie idéales.

À ce moment-là, ces petits êtres se multiplient à une vitesse pouvant atteindre le doublement de leur population toutes les 20 minutes. Bien que notre corps puisse tolérer sans difficulté un nombre restreint de ces microorganismes, comme c’est le cas lorsque les denrées alimentaires sont conservées dans de bonnes conditions, il n’en est rien lorsque ceux-ci ont proliféré à outrance.

Dans les cas les plus graves, le repas peut se terminer aux services des urgences et dans les cas extrêmes, des décès peuvent survenir.


C’est pourquoi, chaque année, les médias s’emploient à rappeler l’importance de veiller à ne pas rompre la chaîne du froid.

Vous l’aurez compris, le maintien de ces basses températures plonge les microorganismes dans un état d’ «hibernation» qui sont dès lors mis sous contrôle.

 

Comment conserver la viande dans le réfrigérateur ?

 

La viande se conserve dans la partie la plus froide du réfrigérateur, entre 0 et 4°C.

Selon les morceaux, elle se conserve entre un et quatre jours.

Signalons que cette durée peut être augmentée si la viande est emballée sous vide. 
Par ailleurs, nous vous conseillons de laver l’intérieur de votre réfrigérateur une à deux fois par mois à l’eau savonneuse avec un peu de vinaigre.

Veillez également à ne pas déballer la viande fraîche achetée afin de la placer dans une assiette, dans une boîte hermétique ou encore dans du papier d’aluminium.

En outre, vous risqueriez de dégrader leur conservation. En effet, il est toujours conseillé de conserver votre viande dans son papier « boucherie » qui est spécialement conçu pour optimiser la conservation.

En général, les viandes découpées se conservent 3 à 4 jours au réfrigérateur dans leur papier d’origine.

Toutefois, la viande hachée préparée par nos soins (saucisses, merguez,…) doit être idéalement consommées dans les 24 heures qui suivent l’achat.

Par contre, les steaks et les rôtis se conservent 2 jours au réfrigérateur et la volaille de 1 à 2 jours.

En règle générale, sachez qu’on ne peut pas conserver la viande plus de 4 à 6 jours dans son réfrigérateur.

ob_7436d8_rangement-frigo

Durée de conservation au réfrigérateur :

  • Agneau (côtelettes, rôtis) : 3 à 5 jours
  • Bœuf (biftecks, rôtis) : 3 à 5 jours
  • Jambon cuit (en tranches) : 3 à 4 jours
  • Porc (côtelettes, rôtis) : 3 à 4 jours
  • Viande hachée, boulettes de viande : 1 à 2 jours
  • Viande cuite : 3 à 4 jours
  • Volaille : 1 à 2 jours
  • Bacon : 7 jours
  • Viande fumée, charcuterie : 5 à 6 jours
  • Saucisses fraîches : 1 à 2 jours

Comment conserver la viande au congélateur ?

 

C’est plutôt au moment de la décongélation qu’il faut d’être prudent.

Il convient de la réaliser dans votre réfrigérateur (la veille, par exemple) et non à température ambiante.

En effet, comptez 5 à 6 heures pour des petites pièces de viande et 12 à 24 heures pour les plus grosses.

Et bien entendu, il est fortement déconseillé de recongeler un produit décongelé.

Ceci est du au fait que le froid contrairement à la chaleur de la cuisson, ne tue pas les microorganismes.
Néanmoins, si vous aviez eu les yeux plus gros que le ventre au moment de choisir dans notre étal, la congélation est la solution idéale pour éviter le gaspillage.
Évitez cependant de congeler des produits qui auraient séjourné près du barbecue en attendant d’être cuits.

Ne congelez que les produits qui ont été préservés de la chaleur.
Étant donné que les cellules de la viande contiennent de l’eau et que l’eau augmente de volume lors de la congélation, la congélation a pour effet d’altérer plus ou moins fortement la maille de la viande et ses qualités organoleptiques.
C’est pourquoi, nous vous conseillons de ne pas dépasser les durées de conservation reprises ci-dessous.

media_xll_7821457

Durée de conservation au congélateur :

  • Agneau (côtelettes, rôtis) : 6 à 9 mois
  • Bœuf (biftecks, rôtis) : 6 à 12 mois
  • Jambon cuit (en tranches) : 1 an
  • Porc (côtelettes, rôtis) : 4 à 6 mois
  • Viande hachée, boulettes de viande : 2 à 3 mois
  • Viande cuite : 3 à 4 jours
  • Volaille : 6 mois
  • Bacon : 1 an
  • Viande fumée, charcuterie : 1 à 2 mois
  • Saucisses fraîches : 1 à 2 mois

Pour finir

 

Voici également un petit rappel de quelques règles en cas de forte chaleur:

  • Faites vos courses le plus tôt possible quand la température n’est pas encore montée à son maximum.
    Munissez-vous d’un sac isotherme ou mieux, d’une glacière avec des pains de glace ou des blocs réfrigérants.
    De cette manière, vous conserverez la viande dans les meilleures conditions possibles.
    Minimisez la durée du trajet de retour à la maison.
  • Lors du transport en voiture, si vous êtes équipé d’une climatisation, conservez le sac isotherme dans l’habitacle à l’ombre. En effet, le coffre ne bénéficie pas de l’effet de la climatisation.
  • De retour chez vous, rangez immédiatement les viandes achetées dans votre réfrigérateur. Respectez le placement dans la zone la plus froide, celle allant de 0 à 4°.
  • Lorsque vous travaillez la viande, ne sortez que les quantités nécessaires et remettez au réfrigérateur les aliments non utilisés au plus vite.

 

Bon appétit !

barbecue

Commentaires (1)

le

Personnellement j'aime manger de la viande quelque soit la température, que ce soit à l'intérieur ou autour d'un petit barbecue...

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..