L'histoire du burger, une success story alléchante!

Tout comme les pizza et les shushis, les burgers sont l’un des symboles de la mondialisation culinaire.

Rapidement, le burger a fait le tour du globe et séduit toutes les ethnies.

Dans le monde entier, Mac Donald’s vend pas moins de 75 hamburgers chaque seconde!

Chez Côte à l’Os, nous vous proposons de la viande qui n’a certes rien à envier aux hamburgers du Mac Do mais qui vous permet de découvrir l’Hamburger dans son plus noble appareil.

Que vous soyez adeptes des burgers-maison ou si vous préférez les déguster chez divers restaurateurs que nous livrons, nous vous proposons de retracer l’histoire de ce petit pain rond fourré de viande…

IMG_5595_1

Le tour du monde en 80 recettes…

Contrairement à l’idée reçue, l’hamburger n’est pas né aux Etats-Unis, mais bel et bien à Hambourg, en Allemagne, ville d’où il tire d’ailleurs son nom.

Mais les prémices du burger nous viennent de bien plus loin encore, à savoir des pleines de Mongolie…

Les premières traces remontent au 12ème siècle. A l’époque, l’empereur Genghis Khan s’était mis en tête de conquérir le monde avec l’aide d’une armée de cavaliers mongols.

Mis à l’épreuve de longues chevauchées, ceux-ci n’avaient guère le temps de s’arrêter pour se restaurer.

Par facilité, il mangeait d’une seule main et sans quitter leur monture du steak haché placé sous leur selle afin de l’attendrir.

Arrivés à Moscou en 1238, ils ont apporté avec eux leur fameux steak haché que les Russes ont adopté et lui donné le nom de « steak tartare », Tartare étant le nom pour désigner les Mongols.

Enrichi d’oignons et d’œufs crus, le steak tartare arriva en Europe notamment via le port d’Hambourg.

Plus tard, au début du 19e siècle, de nombreux Allemands partirent en bateaux découvrir le Nouveau Monde.

Le steak tartare était alors le principal plat servi à bord.

Afin d’en augmenter la conservation, la viande était salée et parfois fumée, mélangée avec des oignons et de la chapelure.

C’est ainsi que l’ancêtre du burger traversa donc l’Atlantique !

 

Sur les quais du port de New-York, des stands tenus par des locaux, n’hésitent pas à attirer les marins allemands à coup de slogans tels que « Steak cuit à la mode Hambourgeoise ».

Une fois leurs valises déposées sur le sol américain, les nombreux immigrants juifs continuèrent alors à perpétuer la recette, qui se répandit progressivement dans l’ensemble des USA.

D’ailleurs, dans les usines, le steak était servi aux ouvriers entre deux tranches de pain brioché et accompagné de pommes de terre.

Il fallu cependant attendre le 5 janvier 1885 pour qu’un journal de Washington fasse mention dans ses colonnes du mot "hamburger" pour désigner le fameux steak de Hambourg.

L’hamburger était enfin officiellement né… dans la patrie de l’Oncle Sam.

fastfood-vintage

Le début des fast-foods

Face à cet engouement, une première chaîne de fast-food vu le jour : Wimpy’s.

En 1978, lors du décès de son fondateur, les 1500 restaurants de la chaîne furent fermés conformément à ses dernières volontés.


Parallèlement à cela, en 1948, les frères MacDonald ouvrirent un stand de vente de hamburgers à San Bernardino en Californie.

Ils proposent le concept du self-service, ce qui leur permet de proposer les burgers à prix très démocratique : le succès est au rendez-vous !

Au point tel, qu’un vendeur d’hachoir est intrigué et veut voir « le concept ». Quand il arrive sur place, en 1954, il est étonné de découvrir le modeste établissement.

Il proposa alors un contrat de franchise l’autorisant à mettre sur pied une chaîne de restaurants qu’il baptisera  McDonald’s… et la suite de l’histoire, vous la connaissez…
 

IMG_5700_1

Cependant, à côté de cette « invasion » de fast-food, certains ont fait le choix de rendre à l’hamburger ses lettres de noblesse.

Aujourd’hui, les hamburgers s’invitent sur les meilleures tables, même étoilée !

C’est dans cette démarche que Côte à l’Os s’inscrit : maturé ou non, de bœuf ou autre, nous vous proposons une large palette de burger pour vous régaler à la maison.

Plusieurs restaurateurs nous font confiance et nous partageons avec eux le même objectif : vous régalez encore et encore. Face à la multitude de déclinaisons qui existent et qui séduisent toutes les classes sociales.

Le burger venu des plaines de Mongolie a donc encore de beaux jours devant lui…

 

Oui, mais ma ligne ?

Vous avez mauvaise conscience lorsque vous manger un hamburger ?

Sachez qu’il est toujours possible d’adapter la recette pour en faire un repas équilibré…

Vous pouvez en effet opter pour un pain aux céréales plutôt que du pain blanc, optez pour une viande plus maigre, choisir une sauce végétale type guacamole ou autre, ou encore ne pas forcer sur la sauce, faire le plein de légumes sur le côté, et si vous ne savez pas résister aux frites, ne les salez pas.

Après tout, les légumes, la viande et une source de sucres lents sous forme de pain peuvent constituer un repas tout en équilibre.

Reste alors à arroser le repas avec une boisson en adéquation.

IMG_5602_1

Quelques idées de recettes à réaliser chez vous :

  • Le classique : Bœuf, salade, tomates, oignons rouges, cornichons, moutarde et ketchup
  • Le bacon-cheese : Bœuf, cheddar, lard fumé, salade, tomates, oignons rouges, cornichons
  • L’italien : Bœuf, mozzarella, tomates séchées, pesto, roquette.
  • Le chèvre : Bœuf, champignons, fromage de chèvre, légumes grillés, mayonnaise à l’estragon, oignons rouges
  • Le bleu : Boeuf, Bleu, roquette, confit d'oignons rouges

Les photographies reprises dans notre article ont été prises au Burger 66 à Ath, un des temples du burger inspiré de la patrie de l’oncle Sam et qui fait, lui aussi, confiance à Côte à l’Os pour vous régaler.

Commentaires (1)

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..