Côte à l'os Côte à l'os

Nouveau webshop ! http://shop.cotealos.com

Qu'est-ce que le Herd-Book?

En lisant les articles du blog ou les descriptions des races en vente sur Côte à l’os, vous n’avez pas manqué de rencontre ce terme obscur : Herd Book. A moins d’être partie prenante dans l’élevage de bovins, vous vous êtes peut-être demandé ce que cela signifiait.

Marché aux bestiaux Chartres

Le Développement des Races Locales

Jusqu’au XVIIIème siècle, les bovins étaient essentiellement utilisés pour leur force de travail et l’engrais naturel qu’ils produisaient : le fumier. On croisait alors les animaux d’un cheptel ou on importait des animaux d’autres régions pour multiplier les animaux qui présentaient les meilleures aptitudes, mais sans soucis de pérenniser ces croisements. Au fil du temps, cependant, l’isolement des zones géographiques et les conditions climatiques de chaque terroir tend à créer des groupes d’animaux plutôt homogènes quant à leurs qualités morphologiques et physiologiques.

La recherche de spécialisation

Le patrimoine génétique de chaque se développe ainsi peu à peu jusqu’à être fixé par région, fruit finalement d’une sélection plus naturelle que volontaire. Dans le contexte politique et agronomique du XIXème siècle, il y a eu une recherche d’amélioration consciente des races bovines, notamment par l’influence du cheptel anglais ou suisse. Les éleveurs recherchaient dans les croisements, des orientations qui répondaient soit à des exigences d’élevage (race plus douces, races plus rustiques etc.) soit à la nouvelle demande commerciale (races laitières, races à viande).

 

Parthenaise

La Notion de Race Pure

Les agronomes continentaux, tout en rejetant finalement les croisements hétérogènes, reprirent les techniques apprises par les anglais de la race Durham : la mise en valeur d’animaux aux meilleures qualités et aux caractéristiques les plus marquées pour chaque zone géographique par l’introduction de concours de reproducteurs et l’isolement des phénotypes génétiques. L’idée de race se développe et les livres généalogiques apparaissent pour promouvoir la lignée des bovins de chaque éleveur.

Le Herd-Book

Le premier Herd-book, littéralement «livre de troupeau » apparaît en France en 1855 pour des animaux de la race anglaise Durham-Shorthorn. Il s’agit d’un livre généalogique qui retrace tous les ascendants d’un animal. Il ne s’agit pas d’un label. Y est inscrite toute la lignée d’un bovin pour prouver qu’il appartient bien à la race de dénomination.  Le Herd-book est une garantie pour l’éleveur que son cheptel ne sera pas contaminé par des animaux reproducteurs de race proche mais non génétiquement pure.

Aujourd’hui un Herd Book est une association d’éleveurs de chaque race bovine. Chaque herd-book a sa propre histoire mais remplit des missions communes à tous les herd-books: l’inscription des reproducteurs de race pure, les caractéristiques qualificatifs des meilleurs reproducteurs, leur valorisation et leur promotion. Les Herd-book remplissent également des missions de recherche sur la race qu’ils gèrent. 

Commentaires (1)

le

herd-book
C'est français ???
Ça représente les vaches françaises ?
Encore une appellation qui nous vient de l'étranger.
BRAVO on voit qu'on est en France !!!

Poster un commentaire

Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..